L’Industrie Magnifique : le meilleur des deux mondes

Du 3 au 13 mai 2017, le monde de l’industrie et celui de l’art se sont rencontrés le temps d’une exposition à Strasbourg.

Un concept innovant

L’idée de L’Industrie Magnifique a germé dans l’esprit de Vincent Froehlicher, Directeur général de l’ADIRA, qui m’a offert l’opportunité de travailler sur cet ambitieux projet et d’être très vite entourée par une équipe toujours grandissante de cerveaux en ébullition.

L’Industrie Magnifique avait pour objectif de valoriser la création artistique, le monde industriel et l’Alsace en installant, sur les grandes places de Strasbourg, des œuvres originales et spectaculaires créées spécialement pour l’occasion.

Une collaboration artistiquement industrielle

Pour cette opération de mécénat, industriels alsaciens et artistes ont collaboré pour imaginer ensemble une œuvre inédite en faisant appel au storytelling.

En effet, à travers ces œuvres, les mécènes ont souhaité raconter leur histoire mais aussi celle de leurs salariés.

Schmidt Groupe et Eric Liot ont ainsi réalisé « La planète Schmidt » composée des matériaux de l’entreprise. Anne Leitzgen, Présidente de Schmidt Groupe, explique :

La Planète Schmidt est un vrai symbole de notre stratégie. Elle représente une Terre pour symboliser notre engagement pour le développement durable et l’ensemble de nos valeurs. Et le fait qu’elle ait été élaborée par des collaborateurs et avec des matériaux de l’entreprise montre également que nous souhaitons impliquer chacun dans l’élaboration de la stratégie de notre entreprise.

Une volonté que l’on retrouve également chez Wienerberger et David Hurstel qui ont fait en sorte que les portraits et témoignages des ouvriers fassent partie intégrante de leur œuvre.

Idée également présente pour CroisiEurope et Raymond Waydelich qui ont choisi de réaliser une gigantesque girouette de 4,50m et 500kg à l’instar de la compagnie qui « tourne » dans les fleuves à travers le monde. Le lieu d’exposition, le Parvis Malraux, était également prédestiné puisque cet espace au bord de l’eau servait anciennement de point de départ aux premières croisières de la société.

Et comment passer à côté du monumental mammouth qui s’est élevé sur la place du Château, juste à côté de la Cathédrale ? Une collaboration entre Aquatique Show International et SOPREMA (dont l’acronyme signifie Société de Produits et Revêtements d’Étanchéité Mammouth). Symbole emblématique du groupe, ce squelette de mammouth vieux de 12 000 ans s’est exposé le temps d’une dizaine de jours pour devenir Mammuthus Volantes avec la collaboration de l’artiste Jacques Rival.

Bref, une logique bien rodée et pleine de sens pour chacun des mécènes et des artistes. Je vous invite à découvrir le parcours de cet événement et à faire un tour des différentes œuvres présentées sur la page Facebook de l’événement.

Une galerie géante à ciel ouvert à laquelle je suis fière d’avoir pu participer. Cela a été un véritable plaisir pour moi de collaborer à ce projet avec l’ADIRA, les mécènes, les artistes, les institutionnels, les bénévoles et les médias et c’est avec émerveillement que j’ai découvert la concrétisation de L’Industrie Magnifique en flânant à travers les rues de Strasbourg en mai dernier !

libero velit, pulvinar ut ut amet, libero.